Engagement neutralité carbone

S’engager à rendre neutre en carbone chaque livraison, pour tous nos clients, sans coût supplémentaire

Les transports sont actuellement responsables d’environ un quart des émissions de dioxyde de carbone mondiales liées à l’énergie. Le secteur est non seulement le plus énergivore, mais aussi, en matière de tendances de la consommation d’énergie, celui affichant la croissance la plus rapide. On s’attend à une augmentation des activités de transport de marchandises de 80 % d’ici à 2050 par rapport à 2005. Pour le secteur de la livraison, mitiger son impact environnemental est un défi de taille.

Chaque jour, les 68 000 experts en livraison de DPDgroup livrent plus de 4,8 millions de colis à travers toute l’Europe et dans plus de 230 pays. Ce service de livraison express, important à nos yeux et apprécié de nos clients, contribue aussi largement aux émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Pour relever le défi, le Groupe s’est engagé à rendre neutre en carbone chaque livraison, sans coût supplémentaire pour ses clients.

Cet engagement est essentiel à la durabilité de nos activités, et un élément clé de notre programme DrivingChange : DPDgroup est le leader mondial du secteur de la livraison de colis express sur le marché de la compensation volontaire, et génère environ 5 % des crédits de compensation carbone volontaire européens.

Chiffres clés 2017

co2
-%

de CO2e émis par colis en 2017 (par rapport à 2013)

transport
%

des émissions liées au transport compensées en 2017 (soit 912 731 tonnes CO2e)

#1
#

du secteur sur le marché volontaire

projects

projets de compensation carbone soutenus, soit 5 % du marché européen de la compensation carbone volontaire.

Actions 2017

  • DPDgroup a créé un fonds carbone interne de 500 000 € en 2017, dédié aux initiatives de réduction des émissions de CO2e de toutes ses filiales.
  • DPDgroup s'est engagé dans l'initiative Science Based Targets
Ambition
Fixer un nouvel objectif de réduction des émissions de CO2e fondé sur la science et conserver notre leadership en matière de neutralité carbone
Comment?
Nous mitigeons notre impact sur le changement climatique et avons atteint la neutralité carbone en 2012 par le biais d’une approche en trois étapes :
  • Nous mesurons notre empreinte carbone avec des méthodes et des outils audités en externe
  • Nous réduisons nos émissions de CO2e par colis sur le transport routier
  • Nous compensons les émissions restantes liées au transport en investissant dans 7 projets en Europe, au Brésil, en Turquie et en Inde

Mesurer

Réduire

Compenser

Mesurer notre propre impact

Pour gérer et réduire les émissions de CO2e de DPDgroup, la première étape consiste à comprendre en profondeur quelles sont les émissions de GES produites par nos activités.

Pour ce faire, le Groupe utilise « RESPIRE », un système de reporting interne permettant la collecte des données relatives à la consommation d’énergie et de carburant liée au transport ainsi qu’au sein des agences et hubs des 18 filiales entièrement détenues par DPDgroup. Grâce à des rapports trimestriels, chaque filiale ou unité d’exploitation peut contrôler dans le détail sa consommation et ses émissions.

Nous nous efforçons d’améliorer cet outil en permanence afin d’en garantir l’efficacité et la fiabilité. Nos filiales bénéficient à présent de nouveaux indicateurs d’émissions évitées, qui leur permettent de mesurer les gains produits par leurs initiatives de réduction de la consommation d’énergie et de carburant.

RESPIRE est conforme aux normes internationales telles qu’ISO 14064, la norme européenne EN 16258, la norme française BEGES et à notre protocole interne. Les données sont également vérifiées par un auditeur externe chaque année, pour en assurer l’exactitude.

Émissions totales du groupe en CO2e

Permettre aux clients de mesurer leur impact

En plus de mesurer les émissions globales du Groupe, DPDgroup a lancé son calculateur de carbone en 2016, un outil qui fournit, à la demande du client ; des informations précises en fonction de l’itinéraire exact du colis. Même si les émissions en question sont ensuite compensées par le Groupe, l’outil permet aux individus et aux entreprises de connaître leur impact en détail, une étape indispensable à l’action. Il répond aussi aux attentes d’une clientèle de plus en plus consciente de son environnement.

Chaque colis du réseau logistique du Groupe fait l’objet d’une telle analyse. L’outil a récemment été contrôlé et validé par SGS, un tiers, au regard des exigences de la norme européenne EN 16258.

Mesurer les émissions permet à DPDgroup de les comprendre et de le gérer de façon efficace. À mesure que les volumes de colis et la demande de services de livraison augmentent, un plan de réduction des émissions robuste est une première étape clé pour rendre tous nos colis neutres en carbone. Nous travaillons actuellement à fixer un nouvel objectif de réduction des émissions, en ligne avec l’initiative Science Based Targets, afin de s’assurer de l’ambition de nos objectifs, et de suivre les recommandations scientifiques pour maintenir le réchauffement de la planète en dessous de 2°C d’ici 2100.

En 2017, nos efforts pour rendre chaque livraison plus efficace se sont poursuivis, avec une moyenne de 0,738 kg de CO2e émis par colis, soit une réduction de 11,24 % par rapport à 2013. Ce résultat surpasse notre objectif, qui était de réduire le CO2e émis par colis de 10 % d’ici 2020.

Cette réduction est également significative par rapport au secteur : la moyenne de tCO2e émises par million d’euros de chiffre d’affaires par DPDgroup est trois fois inférieure à celle du secteur.

3
LEVIERS
La création d’un fonds carbone interne
L’adoption de véhicules à carburant alternatif et d’une conduite écologique
L’augmentation de la charge utile de nos véhicules de transport

Le fonds carbone

Ses filiales gérant leurs flottes en complète autonomie, DPDgroup a créé un fonds carbone de 500 000 € en 2017. Son but est d’encourager toutes les filiales à déployer des initiatives de réduction des émissions carbone en finançant des projets tels que l’achat de véhicules alternatif, la formation à l’éco-conduite ou au chargement efficace, ou la gestion énergétique des bâtiments.

L’initiative a connu un vif succès, les filiales investissant plus d’1,2 million d’euros en complément du financement central dans leurs plans de réduction des émissions.

Étude de cas

DPD Slovaquie s’est servi du financement pour déployer deux utilitaires électriques Voltia eNV200 Maxi à Bratislava, une première dans le pays. L’entreprise livrera près de 128 000 colis sur 4 ans d’une manière respectueuse de l’environnement.

« Suite à une phase d’essai, nous avons décidé de déployer les deux premiers véhicules sur nos opérations standard en mai 2017. L’objectif sur le long terme est de mettre ce type de véhicule électrique sur les routes dans plusieurs grandes villes afin de contribuer à réduire la pollution de l'air. »
- Peter Pavuk, Directeur général, DPD Slovaquie

Véhicules à carburants alternatifs et conduite écologique

DPDgroup vise à développer sa flotte en se concentrant sur l’efficacité environnementale. Plus de 300 véhicules à carburants alternatifs sont actuellement en circulation, soit plus de 19 millions de kilomètres parcourus par des véhicules roulant au gaz naturel liquéfié (GNL), au bioGNV, à l’électricité ou à assistance électrique. Associée aux sessions de formation à l ‘éco-conduite, cette initiative a contribué à éviter l’émission de plus de 950 tCO2e en 2017.
Cliquez sur la carte pour visualiser les données par pays :

Optimiser la capacité de notre flotte

En maximisant la capacité de charge de nos camions, particulièrement sur les itinéraires demandés, nous réduisons le nombre de véhicules sur la route, pour des émissions et un impact sur l’environnement moindres.

Comme communiqué l’an dernier, DPD Pays-Bas a investi dans des poids-lourds capables de transporter la charge maximale autorisée de 162 m3. Cette année la flotte de trains routiers a atteint les 23 véhicules, soit le nombre optimal de camions sur le réseau routier néerlandais. Cet investissement entraîne de nombreux avantages sociaux et environnementaux : en plus d’alléger le trafic, il a permis d’éviter l’émission de plus de 1 120 tCO2e en deux ans. DPD Pays-Bas entend à présent ajouter à sa flotte des véhicules GNL et électriques, dans une démarche d’innovation continue. Au vu du succès de cette initiative, un projet similaire a été lancé en Espagne, avec les « megatrucks » de SEUR.

Interview
Christian Heyer

Chauffeur chez DPD Suisse
Chauffeur chez DPD Suisse depuis 2013 au sujet de DPD Go !, l'application de DPDgroup dédiée aux chauffeurs et aux offrant des modules de formation interactifs pour améliorer l’éco-conduite et le service client.
« Répondre au quiz sur l’appli DPD Go! est un moyen efficace et sympathique et d’en savoir plus sur l’éco-conduite ! »
Mon expérience avec le DPD Go! a été très positive. J'ai trouvé cet apprentissage, via le quiz sur le DPD Go! app, vraiment très amusant - c'est un moyen facile d'apprendre un certain nombre de choses intéressantes.
Je suis assez ambitieux, donc je voulais profiter de l'application pour m’améliorer. J'ai été ravi de remporter le premier prix, un bon de 300 CHF de Brack.ch!
« Pratiquer l’eco-conduite me permet de faire mon petit quelque chose pour l’environnement. »
L'éco-conduite est importante pour moi tant en hiver qu'en été, sur les routes de campagne comme sur l'autoroute. Cela me permet de faire mon petit quelque chose pour l’environnement. DPD s'engage à livrer ses colis neutres en carbone, et je soutiens totalement cet objectif.

Perspectives

Afin de remplir notre rôle dans la transition vers une économie bas carbone, nous avons décidé de fixer de nouvelles cibles de réduction des émissions dans la lignée de l’initiative Science Based Targets, en d’autres termes, conformes au niveau de décarbonisation nécessaire au maintien du réchauffement climatique mondial sous les 2°C par rapport aux températures pré-industrielles. Bien qu’il ne nous sera possible de communiquer sur nos progrès par rapport à cet objectif que dans deux ans, nous poursuivrons toutefois nos efforts de réduction des émissions.
Émissions de GES
(dues au transport routier)
par colis (en kg de CO2e)
total
2013 0,831
2014 0,778
2015 0,779
2016 0,747
2017 0,738

Dernière étape de notre démarche en trois temps : compenser toutes les émissions de CO2e restantes liées au transport, y compris au transport confié à des sous-traitants, pour atteindre la neutralité carbone.

Cette approche fait de DPDgroup le numéro 1 du secteur sur le marché de la compensation carbone volontaire.

Projets certifiés
par les standards les plus rigoureux

4,8

milliards de colis
neutres en carbone
depuis 2012

Démarche
volontaire

Émissions compensées

Depuis que nous nous sommes engagés en faveur de la neutralité carbone en 2012, nous avons livré 4,8 milliards de colis neutres en carbone.

Notre programme de compensation repose sur sept projets dédiés à la production d’une énergie propre et renouvelable.

En 2017, un septième projet au Brésil a été ajouté à la liste, suite au vote des collaborateurs de 15 filiales.

Nous avons développé notre programme de compensation et ses projets en partenariat avec EcoAct, un leader européen du marché carbone. Seuls les projets répondant aux normes les plus rigoureuses du marché, en l'occurrence le Verified Carbon Standard (VCS), le Gold Standard (GS) et le mécanisme d’Application conjointe des Nations unies, sont considérés.

De plus, chaque projet est vérifié par un tiers pour garantir l’exactitude des mesures des gains en CO2e. Le choix d’un projet de compensation est orienté tant par ses bénéfices environnementaux que socio-économiques.

Dans le but de contribuer à la transition énergétique, tous les projets que nous finançons se concentrent sur les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique ou l’économie circulaire. Ils ne sont pas exonérés d’impôts et nous ne détenons pas d’actions dans les projets.

Ces sept projets ont compensé 912 731 tCO₂e. Cet investissement compense non seulement 100 % de nos émissions de GES liées à la distribution de colis, mais est également source de progrès sociaux et économiques.

Notre soutien a aidé plus de 295 000 personnes dans 7 pays à accéder à une énergie propre, et créé près de 200 emplois.

infographie

Interview

Gerald Maradan

Directeur général et co-fondateur du groupe EcoAct ; Co-fondateur et Vice-président de l’ONG Entrepreneurs For Life.

Visit eco-act.com

Comment voyez-vous DPDgroup en matière de responsabilité ?

DPDgroup est une entreprise portée par les valeurs, mais également attentive à ses clients. En ce sens, elle incarne la preuve qu’une société peut mener ses activités de façon responsable. Les services comme Predict ou Pickup sont le parfait exemple de la recherche du bon équilibre entre les affaires et la responsabilité. Du côté des fournisseurs, EcoAct travaille en tant que partenaire de DPDgroup. Les deux entreprises s’efforcent toutes deux de trouver la meilleure démarche responsable pour DPDgroup.

DPDgroup prend-il les mesures nécessaires pour mitiger son principal impact environnemental ?

Le programme de DPDgroup applique les meilleures pratiques de gestion carbone. Dans le cadre de l’adoption massive de l’Accord de Paris, toutes les entreprises ont leur rôle à jouer. DPDgroup fait preuve de leadership en la matière, particulièrement en comparaison à d’autres acteurs du marché CEP (« Courier, Express, Parcel »). DPDgroup sous-traite la plupart de ses activités de transport, sa feuille de route pour des réductions des GES efficaces est donc plus complexe. Et pourtant, DPDgroup implique ses fournisseurs de services de transport et explore constamment de nouvelles solutions logistiques innovantes.

Quels sont les points marquants de la démarche de gestion carbone de DPDgroup ?

L’objectif global de l’Accord de Paris est d’atteindre la neutralité carbone d’ici la seconde moitié du siècle. De nombreux pays se sont déjà engagés en faveur de la neutralité carbone. Le programme de compensation de DPDgroup va plus loin que les objectifs de l’Accord de Paris et permet à ses clients de participer à cette ambition globale sans frais supplémentaires.

Quelles sont vos attentes par rapport au programme de compensation de DPDgroup ? Comment pourrait-il être amélioré ?

DPDgroup consacre depuis très longtemps beaucoup d’efforts à la gestion de ses émissions carbone. Ces efforts ne sont cependant pas toujours visibles de l’extérieur. Dernièrement, DPDgroup a intensifié son plan de communication, afin de partager son histoire et de faire en sorte que le public prenne conscience de sa position de leader en matière d’intendance d’émissions de CO2. En complément de son programme de compensation ambitieux, DPDgroup devrait montrer comment il s’aligne sur les Objectifs de développement durable des Nations unies.

Programme de neutralité carbone de DPDgroup

Turquie
Balikesir Wind
flag-TR

Produire de l’énergie à partir du vent

Les carburants fossiles produisent la plupart de l’électricité en Turquie. Grâce aux importants investissements dans l’éolien permis par Balikesir Wind, 200 000 tCO2e sont évitées chaque année en moyenne, soit les besoins en énergie de 35 000 personnes en Turquie.



 

Allemagne
CleaningGround
flag-DE

Améliorer le mix énergétique local par la capture du méthane

Les émissions de gaz de mine, tel que le méthane de mine de houille, sont une conséquence inévitable des exploitations minières. CleaningGround capture le méthane de mine de houille et le compresse pour produire de l’énergie, qui est revendue à des fournisseurs d’énergie renouvelable, limitant ainsi l’impact négatif des exploitations minières en réduisant leurs émissions de gaz de 90 %.

Pologne
Green Binders
flag-PL

Produire des matériaux de construction à partir de déchets

Dans un pays où le mix énergétique est largement dominé par le charbon, l’initiative « Green Binders » s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire. Elle crée des matériaux de construction alternatifs à partir des cendres calcaires issues de la combustion du charbon dans les centrales électriques du pays, évitant ainsi d’avoir à produire de nouveaux matériaux à base de ciment et de chaux.

République Tchèque
Waste Energy
flag-CZ

Produire de l’énergie à partir de déchets

Dans un pays où les déchets sont pour la plupart enfouis, Waste Energy capte les GES et gaz toxiques émis par les sites d’enfouissement (contributeurs majeurs au réchauffement climatique) pour produire de l’énergie, qui est ensuite injectée sur le réseau.

Royaume-Uni
UnitedShire
flag-GB

Améliorer le mix énergétique local par la capture du méthane

UnitedShire s’attaque au problème des mines abandonnée qui émettent encore du méthane, un gaz à effet de serre puissant. Grâce à une technologie de compression, le projet produit de l’énergie et de la chaleur, tout en évitant que le méthane ne s’échappe dans l’atmosphère.

Inde
Hindi Wind
flag-IN

Produire de l’énergie à partir du vent

Hindi Wind fournit de l’électricité renouvelable dans les campagnes indiennes en installant 133 éoliennes capables de générer 190 GWh. Grâce à cette initiative, 160 000 tCO2e sont évitées chaque année en moyenne, soit les besoins en énergie de 100 000 personnes en Inde.

Brésil
Dori Biomass
flag-BR

Passage des usines de fabrication de bonbons à la biomasse renouvelable

Dori Alimentos, producteur de confiseries et de noix brésilien comptant plus de 2 000 employés, est passé de l’usage de l’huile de schiste à une énergie verte générée par des eucalyptus. L’entreprise a installé des chaudières biomasse, alimentées aux copeaux d’eucalyptus. Les cendres sont ensuite utilisées comme engrais sur les plantations. Le projet permet d’éviter les émissions équivalentes aux besoins énergétiques de 7 600 personnes au Brésil.

button-TR
button-DE
button-PL
button-CZ
button-GB
button-IN
button-BR

Autres aspects environnementaux

Au cours du procédé de livraison, les colis traversent plusieurs étapes qui impliquent des opérations autres que le transport. Même si ce dernier constitue de loin le principal impact environnemental de DPDgroup, l’énergie, le papier, l’eau et les déchets que nous utilisons et produisons dans le cadre de nos opérations contribuent aussi à l’impact environnemental du Groupe, à hauteur de 10 % environ de notre empreinte carbone.

Les filiales de DPDgroup mènent par conséquent toutes sortes d’initiatives afin d’en atténuer les effets. Un outil à l’échelle du groupe permet de recueillir les données de nos bureaux, hubs et agences tous les trimestres. Les données sont contrôlées en interne et en externe, et les indicateurs clés de performances tels que l’empreinte carbone sont suivis par chaque filiale.